Concertation

Le projet « Pour un renforcement de la démocratie et la protection des droits au niveau de la gouvernance locale au Maroc » coordonné par l’IFAD,et mené en partenariat avec le réseau IDD et le CCFD-TS s’inscrit dans le  programme global de « Démocratie Participative » mis en œuvre par le réseau IDD, l’IFAD et le CCFD-TS.

Ce projet est co-financé par l’Union Européenne à hauteur de 92%.

Il  vise particulièrement l’atteinte des résultats de l’axe 3 du programme global : Expérimentation de processus de concertation et de participation locale au sein de quatre communes « pilotes ». 

L’action vise la mobilisation des associations locales marocaines et françaises pour générer, améliorer et co-gérer des mécanismes de participation et concertation impliquant, au niveau des communes ciblées, les habitants, femmes et jeunes en priorité. Ces processus s’inscrivent dans l’application des principes constitutionnels de participation des jeunes et des femmes et de concertation avec la société civile au niveau régional et local.
L’action concourt à l’amélioration de l’efficacité des projets de développement menés au niveau communal et l’accès des populations des communes ciblées, bénéficiaires finaux du projet, à leurs droits humains fondamentaux.

Le projet a débuté le 1er février 2014.

Objectif général : Contribuer à l’émergence et à la démultiplication de processus de démocratie participative au niveau communal pour un développement humain et solidaire au Maroc permettant l’accès des populations à leurs droits fondamentaux.

Objectifs spécifiques : 
– Renforcer les capacités et l’implication des acteurs de développement au niveau communal
– Favoriser la concertation entre associations, élus communaux et habitants et produire des modèles de bonnes pratiques de démocratie participative locale

Résultat 1 : Une meilleure appropriation des rôles et des compétences de chacun des acteurs associatifs et communaux impliqués dans le développement, les 150 acteurs associatifs concernés ayant une vision plus claire et stratégique du partenariat avec les autres acteurs.
Résultat 2 : Une capacité plus forte des 22 associations locales marocaines à faire évoluer les visions et les pratiques des élus communaux, via les mécanismes participatifs et de concertation expérimentés en lien avec les plans communaux de développement (PCD).
Résultat 3 : Des processus de concertation territoriale sont expérimentés puis validés par les responsables communaux, les acteurs associatifs et les habitants des 4 territoires communaux pilotes.
Résultat 4 : Ces processus sont évalués et capitalisés et constituent des modèles de bonnes pratiques de démocratie participative locale à diffuser et les responsables des 17 communes ciblées s’engagent à les intégrer dans leurs plans stratégiques et PCD.
Résultat 5 : Les autorités locales, régionales et l’Etat marocain prennent en considération ces acquis dans leurs propositions de textes réglementaires concernant les collectivités locales.


Découvrez les articles concernant le projet "Pour un renforcement de la démocratie et la protection des droits au niveau de la gouvernance locale au Maroc" :

- Témoignages lors du Séminaire International de Zagora : ici

- Journée d'échanges autour de al visite de Zagora à El Hajeb : ici

- Un forum des jeunes créé au Pôle Sud Anti-Atlas : ici

- Commune de Souk Lkhmis Dades : Rencontre de préparation des concertations entre acteurs locaux : ici

Séminaire international : La démocratie participative pour un développement humain et solidaire au Maroc : Regards croisés et perspectives : ici

- Visite d'échanges d'expériences dans la Province de Zagora : ici

- Echanges d'expériences de démocratie participative - Visite en France : et une vidéo : ici et une vidéo : 

- Synergie des acteurs locaux : un séminaire de formations sur la "gouvernance locale" dans le Pôle Centre : ici

- Les associations actrices du développement, dans "l'environnement institutionnel marocain" : Formation nationale module 2 : ici

- Une formation sur la gouvernance locale pour les associations marocaines à Tata : ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire